SLAVICA UROSEVIC - ANDREJ, STUDENEC SRECE

Chez Dr .Tasic je suis venu pour la première fois en 2008. Avant cela, j'ai erré longtemps de l'un à l'autre médecin. Mes problèmes étaient dus à des ovaires polykystiques à cause desquelles  nombreuses années, je ne pouvais pas devenir enceinte. En outre, mon corps était en très mauvais état: sucre élevé dans le sang, hyperinsulinisme, l'augmentation des thyroïdiennes avec une valeur inférieure des hormones. L'ensemble de ces diagnostics j’ai vraiment senti et tout pouvait être vu sur mon visage.




J’allaisrégulièrement à la thérapie chez l Dr Tasic et après chaque allait mieux. Mes  ovaires ne sont plus polykystiques, le sucre est porté à la normale. Après le premier traitement le myome, qui a été confirmée à l'échographie,  a disparu. Dans le domaine du diabète c’est-à-dire  de la résistance à l'insuline c’est dans l’état excellent, les médecins ont annulé mon insuline, parce que je n'en ai plus besoin.
Enfin, en  2011 après une longue attente et la marche à différentes cliniques, j'étais enceinte.          
Le plus beau, c'est que, après huit ans d'attente et de traitement  sans succès dans diverses cliniques de notre pays, j’étais enceinte. Prévisions des médecins étaient négatives, quant au  diabète ils  ne m’ont pas donné le moindre espoir. Ils ont dit que c'est une maladie incurable, pour laquelle ils n'ont pas de remède. Avec l'aide de Dr.Tasic j'ai réussi à récupérer, ce qui était  pour la médecine orthodoxe incurable. J'étais très heureuse. Je me sens très bien, j’ai plus d'énergie et je suis très satisfaite.


Le 6 Avril 2012, dans ma quarantième année, j'ai mis au monde sans aucun problème  un sain garçon Andrej, pesant 3,2 kg et longue 52cm. La note à la naissance de l'enfant était 9.  Ma condition est très bonne. Je suis très reconnaissant à Dr. Tasic dont le traitement m’a aidé à mettre au monde  un garçon qui est mon plus grand bonheur du monde .       
Ce que Dr. Tasic possède  c’est un don de Dieu et merci à Dieu telles personnes existent.  Je remercie à Dr Tasic et je lui souhaite beaucoup de succès dans son travail. 
SLAVICA JEREMIC UROSEVIC, Février 2013e