Kern Lenart

La maladie génétique de  Lenart est très rare et sur cette maladie il n’y a pas beaucoup de données. Le  prévision du  médecin a été terrible. Pour cause  de maladie chromosomique qui apparaît chez un sur 50.000 enfants nés, il se pourrait que Lennart ne pourrait jamais ramper sur le sol, et encore moins à marcher.

Avec Lenart nous allons  chez  Dr. Tasic depuis environ ses neuf mois d‘âge. A sa naissance on a trouvé chez lui une maladie génétique, qui a arrêté la croissance, gagnant du poids difficilement, et il a des convulsions.

Chez  maman  Polona à 34 semaines de grossesse, les médecins ont constaté que le bébé qui se développe dans son ventre a un retard de croissance. À cause de la sécurité le dernier mois et une demie de sa grossesse elle était hospitalisé et était sous observation.  Personne  ne voulait pas lui dire ce qui se passe avec l'enfant. Elle  a fait seule des rescherches  sur internet , et elle a constaté qu’il s’agit  d‘une maladie chromosomique ou de quelque chose de mal avec le placenta. Avec son mari, ils se  réconfortaient  mutuellement. Dans un grand attente d'un nouveau membre de ils ont eu peur de ce qui va lui arriver?

Lenart a pésé deux cents grammes à la naissance, il était  44 centimètres  long. Les médecins ont immédiatement remarqué le  changement qui signifiait le syndrome de Wolf-Hirsch-Horn, les oreilles sont un peu plus bas, il avait un front haut et il était hypotonique. D'après beaucoup d'analyses  on a confirmé le diagnostic. Jusqu’à la visite du généticien nous avons eu un mois et ainsi, mon mari et moi cherchions et son mari ce diagnostic. L’information sur internet n’était pas tellement bon. Dans le cas de ce syndrome avec lequel  Lennart est né  il remonte au quatrième chromosome. Cela provoque un arrêt sur l'état mental et physique et s’étend  aux organes restants et les convulcions sont  possibles. Nous étions  boulversé le plus  par les données que nous voyons que 34 pour cent des enfants meurent avant l'âge de deux ans. Ensuite, nous avons pleuré. Nous avons vu que la grande majorité des enfants ne marchent pas, et si cela arrive ce n'est que dans la sixième année de vie. Certes,  Lenart était très petite, une hypotonie chez  lui a été marquée, de sorte que, il était difficile de croire qu'il pourait  jamais commencer marcher. Tous ces diagnostics mènent  ces enfants au fait que la majorité sont à l'hôpital et les institutions. Les prévisions étaient très mauvaises. À ce moment-là,  nous ne nous avons laissé envahir par la douleur , mais nous étions très forts. Avec regret, le seul Lenart serait encore pire. Les  médecins étaient gardés eux aussi. Ils ont dit qu'il est possible de ne pas marcher, il est possible même de ne pas ramper et qu’il serait un retard mental. Il n’existe pas le  remède à cette maladie, avec différentes thérapies on  peut seulement rendre la vie plus facile à vivre et à faciliter problèmes, où l'un des principales est la physiothérapie. Le généticien a suggéré des visites régulières chez un neurologue, et quand Lenart a eu initialement des problemes  avec le cœur, même visiter un cardiologue, tous ces experts nous visitons encore régulièrement.

Polona est très heureuse que son traitement chez dr.Tasića, médecin de la médecine traditionnelle que sa mère lui a recommandé et sur qui elle a lu un article, lui était le seul espoir.

Jusque-là, je ne pensait  pas sur le traitement alternatif, avec Mitja nous avons convenu que nous allons essayer d'aider notre enfant. Depuis lors, nous allons régulièrement à la thérapie chez Dr. Tasic. L'accord était qu'il y a de nouvelles découvertes et qu’elle ne sont pas plus d'un mois. Pour chaque thérapie le progrès est considérée, Polona dit gaiement.  Lorsque nous avons presque perdu l'espoir de quelque chose de nouveau s'est produit.

Le premier rayon lumineux d'espoir s'est allumé lorsque Lenart au bout de huit mois, a commencé à s'asseoir seul, et  sur cela le petit développement s’est arrêté. Après un an de traitement avec Dr. Tasića à l‘anniversaire de Polona quand Lenart  était près de deux ans, il a commencé à ramper à la grande joie de ses  parents. Soudain,  Lenart  ÉTAIT SUR LE SOL ET A COMMENCÉ  À RAMPER, nous étions tous heureux.  Maintenant,  il s'est beaucoup améliorée et il a montré  l'intérêt  pour beaucoup de choses t et il est mieux mentalement. Bien sûr, il y a eu beaucoup d'aide de physiothérapie et d'orthophoniste. Dans tout ce travail il est meilleure,  plus  concentré, il comprend presque tout, il n’a pas plus de problèmes avec le coeur, la plus grande amélioration était  quand il a commencer à marcher. Peut-être que quelqu'un dirait que ce n'était rien, sachant tout ce qui nous attend, mais pour nous, c'est une grande chose dans sa croissance et son développement dans l‘avenir.

Quand il a commencé à ramper Dr.Tasic a dit que Lenart va marcher aussi.

Alors, nous avons tous dit que nous allons faire, si cela arrive,  une grande fête et célébrer. Un petit garçon, qui se sentait très bien au jardinet d‘enfants, s‘est mis à ses  pieds.

En Janvier il a fait les deux premières pas vers moi. Quand je l'ai vu, j'ai été choqué que j'ai crié de joie et il s’est effrayé. Puis , après cela,  il a fait encore deux ou trois pas et il a tombé sur ses fesses, il a marché avec l’aide de quelqu‘un et il se mit à marcher seul à la fin de Juillet.

Nous étions sur la pelouse, quand il a soudainement commencé à marcher. Il tombait  et se levait seul et continuait à marcher. Chaque jour, il marchait avec plus de stabilité et mieux. Il n'y a pas de mots pour décrire la joie des parents et de sa famille de ce garçon qui aime le ballon le plus de tout dont il était inséparable  dans sa célébration où Dr. Tasic était aussi invité. Il était présent avec joie et a déclaré qu’il est très fier du résultat de Lenart. Les médecins partout dans le monde conaissent Dr.Tasic, parce qu’il  collabore avec eux. Pour le traitement alternatif de Lenart connaît son pédiatre qu‘elle-mêmes y croire. Avec  les autres experts  nous n’en avons pas  parlé. J'ai décidé de parler pour montrer  aux autres qu'il y a de l'espoir. Je ne pense plus à la maladie de Lenart il y a un an, sa vie est ajusté à son développement et nous nous réjouissons à chaque changement et amélioration. Maintenant, nous nous comprenons mutuellement avec lui, il peut montrer ce qu'ils veut maintenant nous voulons justement que Lenart commence à parler.  Lorsque Lenart a commencé à marcher après un traitement chez Dr.Tasicr, mon mari et moi, nous avons décidé d'avoir un autre enfant. Lennart a maintenant obtenu une sœur bébé heureuse Lana et en bonne santé. Lenart aime beaucoup Dr. Tasic dans chaque thérapie il joue et câline avec lui. Lenart comprend tout, nous discutons  avec lui, et lui il répond comme il veut. Nous sommes satisfaits des  thérapies de  Dr.Tasic, car elles lui aident beaucoup.